ANALOGIQUE définition définition

  

Rechercher :
        A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z   -    0  1  2  3  4  5  6  7  8  9

Besoin d'informations complémentaires, contactez nous !




ANALOGIQUE :

Un signal est analogique lorsque son information est représentée par la variation d'une grandeur physique telle une tension électrique. L'électronique analogique met en jeu des courants et tensions électriques variant dans des limites fixées, mais sans paliers, ni niveaux prédéfinis, contrairement à l'électronique numérique. La grandeur analogique étudiée peut prendre une infinité de valeurs continues, alors qu'une grandeur numérique ne peut que prendre des valeurs discrètes (des niveaux ou paliers (selon le découpage opéré)).
Dans la première génération de téléphonie, les signaux étaient analogiques et parcouraient le circuit sous la même forme que le son sortant de la bouche en n'utilisant que 3200 Hz de bande passante. Le réseau RTC fonctionne en 48 Volts polarisé. (Cf Numérique, ADSL, dégroupage, Ndi).