Définitions en informatique et télécom

  

Rechercher :
        A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z   -    0  1  2  3  4  5  6  7  8  9

Besoin d'informations complémentaires, contactez nous !




1,8 POUCE :

Format normalisé ou taille pour les baladeurs numériques, les ordinateurs ultraportables, certains disques durs externes.


10 GIGABIT ETHERNET :

Désigne une variété de technologies utilisées pour implémenter le standard IEEE 802.3 (Ethernet) à des débits compris entre 1 Gbits/s à 10 Gbits/s. (Cf G-Pon, câblo-opérateur).


100 HZ :

La technologie 100Hz double la quantité d'images par seconde, l'image en mouvement en étant ainsi plus fluide. (Cf Résolution, Définition).


1000BASE-LX :

Module optique de forte puissance (signal obtenu à base de laser), dont la distance maximale peut aller jusqu'à 10 km sur des fibres de type monomode et 550 m sur de la fibre multimode.


1000BASE-SX :

Module de conversion optique de faible puissance (signal obtenu à partir de diode-laser), dont la distance maximale est de 220 m et qui fonctionne uniquement sur de la fibre optique multimode.


1000BASE-T :

Standard compatible avec 100BASE-TX et 10BASE-T, autorisant des débits de 1 000 Mbit/s sur 4 paires de fils de cuivre Cat5e sur une longueur maximale de 100 m.


1000BASE-ZX :

Module optique de très forte puissance dont la distance maximale est de 70 km.


1080I :

Format d'image HD de 1920 x 1080 pixels avec un signal "entrelacé". (Cf 1080p, 720p, Résolution, Définition).


1080P :

Format 1080 lignes à balayage progressif (en hauteur), se caractérisant par 1 920 pixels (en largeur) par ligne. La mention "p" indique un écran à affichage progressif ('progressive'), i.e l'image sera affichée en un seul balayage, soit en une fois. La mention "i" (interlaced) impose 2 balayages verticaux. Identique au 1080p en matière de définition, il diffèrera donc au niveau du traitement de l'image entrelacée, pouvant causer des défauts (flous). Ce format correspond au Full HD. (Cf 1080i, Hdmi, Dvi, Hdtv, Tvhd, définition, Lcd, Moniteur, 720p, Résolution, Ips).


10GBASE-LR :

Fait partie des protocoles du standard 10 Gigabit Ethernet qui spécifie un accès de type CSMA/CD à grande vitesse. En adaptant les équipements actifs situés aux extrémités, elle permet d’atteindre les 10 Gigabits par seconde sur une fibre monomode atteignant 10 km.


127.0.0.0/8 :

Classe servant à la gestion de boucle locale. Toute adresse 127.x.y.z doit être considérée comme une adresse locale. Les paquets ip destinés à cette adresse sont destinés à la machine elle-même. Le bouclage est utilisé pour tester localement le fonctionnement des couches TCP/IP et pour la communication entre processus du même hôte. (Cf 0.0.0.0, 127.0.0.1, Loopback, Adresse privée, Bouclage).


127.0.0.1 :

L’adresse de bouclage IPv4 127.0.0.1 est une des adresses réservées. Il s’agit d’une adresse spéciale que les hôtes utilisent pour diriger le trafic vers eux-mêmes. L’adresse de bouclage crée un moyen rapide, pour les applications et les services TCP/IP actifs sur le même périphérique, de communiquer entre eux. Bien que seule l’adresse 127.0.0.1 soit utilisée, les adresses de la plage 127.0.0.0 - 127.255.255.255 sont réservées. Toutes les adresses de cette plage sont envoyées en boucle sur l’hôte local. Aucune des adresses de cette plage ne devrait jamais apparaître sur un réseau quel qu’il soit. (cf 0.0.0.0, Cidr, classes réservées, 127.0.0.0/8, Apipa).


1394 :

Interface série multiplexée connue aussi sous les noms de Firewire (Apple), de i-Link(Sony) ou encore de Lynx (Texas Instrument). Depuis 1995, le firewire a été normalisé sous la référence IEEE 1394. Bus rapide permettant de transférer des données et des signaux de commandes des différents appareils reliés (disque dur, Caméscope numérique...). Plug and Play, l'IEEE 1394 permet de brancher et débrancher "à chaud" les appareils (i.e sans les éteindre).


16 777 216 :

Nombre de couleurs affichables dans une image de 24 bits.


169.254.X.X :

Bloc d’adresses IPv4 allant de 169.254.0.0 à 169.254.255.255 (169.254.0.0/16) conçues pour être des adresses locales-liens et pouvant être automatiquement attribuées à l’hôte local par le système d’exploitation, dans les environnements sans configuration IP disponible. Celles-ci peuvent être utilisées dans un réseau Peer to peer de petite taille ou pour un hôte qui ne peut pas obtenir d’adresse automatiquement auprès d’un serveur DHCP. (Cf Apipa, Ip Classes réservées, Slaac).


1G :

A la fin des années 70, le réseau Radiocom 2000 devient la première génération de téléphonie mobile (que la voix). Le fonctionnement est complètement en analogique, en commutation de circuit sur un réseau composé de cellules de quelques kms de portée. (Cf 2g, 2.5G, 3G, Gsm, 4G, Umts, Cept, Handover, Roaming, H+).


1XX.X.X.X/32 :

/32 désigne un réseau qui ne comporte qu'une seule adresse IP, donc individuelle.