Définitions en informatique et télécom

  

Rechercher :
        A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z   -    0  1  2  3  4  5  6  7  8  9

Besoin d'informations complémentaires, contactez nous !




H+ :

Evolution de la 3G+, cette technologie offre l'accès au très débit mobile. En transmettant les données sur 2 fréquences, elle permet d'atteindre des débits théoriques de 42 Mbit/s en téléchargement de données. (Cf Cdma, Zone Blanche, 4G, 3G,3G+, 2,5G, 2G, 1G, Handover, Roaming, Gprs, Edge, Umts).


H.261 :

Norme de compression vidéo de l'UIT-T obsolète ayant servi de base à la norme MPEG. Remplacée par H.263, de meilleure qualité pour la VoIP; l'encodage vidéo est alors géré par la norme H.264. (Cf Cif, H.320).



H.263 :

Norme de codage vidéo développée pour la transmission de la vidéo pour des applications de visiophonie via le RTC (de type H.324), puis intégrée dans les protocoles de visioconférence sur IP H.323 et aussi SIP. Ce codec a été repris par la norme H.324m qui permet de réaliser des appels visio en mode circuit sur les réseaux mobiles de troisième génération. (Cf H.261, Vidéo sur IP).


H.264 :

(MPEG-4 Part 10)
Norme de codage (codec) vidéo numérique haute définition, offrant de puissantes fonctionnalités permettant d'afficher des vidéos haute qualité à des débits de données très bas... (Cf H.263, Sip, H323,H.264, Cif).


H.320 :

Protocole gérant les systèmes et équipements terminaux visiophoniques à bande étroite connectés sur le réseau RNIS. (Cf H.324, H.323, RNIS, H.261).


H.323 :

Ensemble de procotoles développés par l'UIT-T en 1996, afin de fournir un mécanisme de transport IP pour la visioconférence et la voix. Ce protocole très riche et complexe est aujourd'hui supplanté par le SIP (plus adapté aux implémentations matérielles des constructeurs monopolisant le marché mondial : impact très net du pouvoir économique américain par analogie et en référence à la bataille pour les choix techniques liés au modèle TCP/IP et les implémentations toujours inachevées du modèle OSI). Il utilise RTP/RTCP pour transporter la voix (les codecs audio (G.711, G.723.1, G.728...) et les codecs vidéo (H.261 et H.263). Un client H323 fréquemment utilisé : NetMeeting de chez Microsoft. (Cf H.320, MGCP, Media Gateway, Vidéo sur IP).


HA :

(High Availability).
Haute disponibilité d'un système proposant des mécanismes de reprise immédiate d’activité sans rupture de service en cas de défaillance. La plupart des systèmes HA sont basés sur 2 ou plusieurs éléments actifs-actifs garantissant un redémarrage sans temps de latence. (Cf Vps, Résilience).


HACHAGE :

Mécanisme d'obtention (par une transformation irréversible) d'une chaîne de caractères de longueur fixe unique et seule représentative de la chaîne de caractère initiale, utilisé pour la fabrication des signatures électroniques. (Cf Hash, Signature numérique).


HACKER :

Passionné d’informatique se différenciant d'un cracker (pirate). Un hacker évalue un système pour améliorer sa sécurité. Un cracker pénètre un système uniquement pour prouver sa vulnérabilité. (Cf Phishing, Spyware, Keylogger, Ver, Malware, Cheval de troie, Rogue, Déni de service, SmartScreen, Spoofing, Spam, Antivirus, Backdoor, Pup, Heuristique, Virus).


HALF-DUPLEX :

("à l'alternat").
Canal bidirectionnel qui permet de transporter des informations dans les deux sens, mais pas simultanément. (Cf duplex, Csma/cd, Ethernet, Collision).


HANDLE :

Objet (en développement informatique C++) avec lequel on accède à un bout de données privées de manière indirecte.


HANDOVER :

(Transfert Automatique Intercellulaire).
Ensemble des opérations mises en œuvre permettant à une station mobile de changer de cellule sans interruption de service.(Cf GSM, Roaming, Itinérance, FDD, 3G, 4G, Ad-hoc, Infrastructure, Ssid, Dtim, Access point, Nomadisme,2G, 1G, Arcep, mms, Edge, Umts, Hsdpa, Gsm, Arcep, Pire).


HANGOUTS :

(Vidéo-bulles).
Plate-forme de messagerie instantanée et de visioconférence développée par Google (en fait un service de visioconférence intégré dans Google+), remplaçant trois services de messagerie que Google avait développé de façon séparée : Google Talk, Google+ Messenger et Hangouts. (Cf Xmpp, Adsense, Adwords).


HARDWARE :

(composant matériel).
Ensemble de composants constituant le socle de nos équipements informatiques, il regroupe l'ensemble des circuits intégrés, microprocesseurs, périphériques...). (Cf Software, Firmware).


HASH :

Certains protocoles d'authentification (kerberos, NTLM...) sont basés sur l'échange d'un hash du mot de passe. Le hash est un dérivé cryptographique de ce mot de passe qui ne transitera donc pas sur le réseau. C'est le hash qui est envoyé à sa place vers l'ordinateur distant pour vérification. (Cf Hachage, SHA, MD5, Login, Signature numérique).


HAUT DéBIT :

Ensemble de connexions, liaisons, technologies permettant de disposer d'un accès internet offrant un débit descendant (vers l'utilisateur final) supérieur à 128 Kbit/s. (Notion bien relative aujourd'hui, eu égard aux nouveaux débits constatés, supérieurs à 512 Kbit/s. (Cf Bas débit, Très haut débit, Dégroupage).


HAUTE DISPONIBILITE :

(High Availability).
Terme désignant le fait qu'une architecture informatique ou un service présente un taux de disponibilité acceptable pour l'utilisateur final. Un cluster haute disponibilité est une grappe de serveurs ayant pour but d'assurer un service en évitant au maximum les indisponibilités (plantages, coupures...).
•99% désigne le fait que le service est indisponible moins de 3,65 jours par an
•99,9%, moins de 8,75 heures par an
•99,99%, moins de 52 minutes par an
•99,999%, moins de 5,2 minutes par an
•99,9999%, moins de 54,8 secondes par an
•99,99999%, moins de 3,1 secondes par an. (Cf RAID, Mtbf).


HBA :

(Host Bus Adapter).
Dans VMware, port de connexion du serveur ESX se connectant à un SAN. (Cf VMM, Guest OS, Data Store).


HCAP :

(Host Credential Authorization Protocol).
Protocole permettant d’intégrer une solution de protection d’accès réseau (NAP) Microsoft avec le contrôle d’admission réseau Cisco Network Admission Control. Lors d'un déploiement HCAP avec NPS et NAP, NPS peut procéder à l’autorisation des clients d’accès 802.1X Cisco, notamment à l’application de la stratégie de contrôle d’intégrité NAP, tandis que les serveurs AAA procèdent à l’authentification. (Cf Nla).


HCL :

(Hardware Compatibility List).
Liste de compatibilité matérielle pour les OS microsoft disponible ici : www.microsoft.com/windows/compatibility.
Microsoft ne supporte que le matériel de cette liste.


HDCP :

(High-Bandwidth Digital Content Protection ou Protection des contenus numériques haute définition).
Procédé combinant matériel et logiciel, développé par Intel, destiné à contrôler les flux numériques vidéo et audio Haute Définition. Il exploite principalement les interfaces et liaisons DVI, HDMI ou DisplayPort pour en permettre de restreindre l'usage (i.e en interdire la copie numérique directe vidéo/audio). Intégrée à la notion de la gestion des droits numériques (DRM), il repose sur des licences "propriétaires". (Cf Hdmi, Dvi, Vga, Rgb).


HDLC :

(High Level Data Link Control).
Protocole de niveau 2 du modèle OSI (liaison de données). Ce protocole fonctionne pour des communications point à point au travers de liens de type série (protocole d'encapsulation par défaut pour ce type de liens). Dérivé du protocle SDLC, il est à la base de nombreux protocoles tels X.25 (Transpac), RNIS, SS7, GSM, CDPD, PPP ...
Dans HDLC, un des ETTD-ETCD est configuré comme station primaire de contrôle et l’autre secondaire, répondant aux seules requêtes du primaire. En mode asynchrone, le secondaire peut initier la transmission. Toutes les informations échangées de façon bi-directionnelle entre les ETTD sont transportées dans une structure unique (trame de type LAP B). Chacune d'entre elles doit avoir une longueur supérieure à 32 bits et inférieure à 1150 bits. La méthode mise en oeuvre dans HDLC consiste à placer un octet particulier en tête de trame. Cet octet est : 01111110. (Cf Sonet, X.25, Atm, Frame Relay).


HDMI :

(High Definition Multimedia Interface).
Interface (connecteur) vidéo/audio entièrement numérique permettant de transmettre des flux de données (audio/video) non compressées en full HD 1080p sur un seul câble. Il prend également en charge la norme HDCP permettant de lire des DVD HD, des disques Blu-ray et autres contenus protégés. (Cf Tvhd, Dvi, Vga, Hdtv, 1080p, 720p, définition, Lcd, vidéo, Moniteur, Spdif, Ramdac, Gpu, Uhd, Eyefinity, 4k, 8K).


HEC :

(Head Error Control).
Elément de contrôle des transmissions dans ATM. 5ème octet de l’en-tête ATM contenant les informations nécessaires à la sous-couche transmission convergence de la couche physique ATM pour détecter les erreurs de l’entête de la cellule ATM. Si une erreur est détectée, la cellule est abandonnée avant sa transmission à la couche ATM. (Cf Checksum, Modem, Ymodem, Baud, Fcs, Arp, Arq, adresse IP, Ethernet, couche de liaison, Trame, Pdu, Checksum, Liaison de données, Pdu, Bus, Anneau, Mac, Token Ring, Cpl, Coaxial, Voip, Vlan, Vlan Tag, Gre, Mpls, Fddi, 802.2, 802.3, 802.5, Llc, Overhead, Fec, Fsc).


HELP DESK :

Support offert aux utilisateurs des applications. (Cf Software, logiciel).


HELPDESK :

(Service de support).
Cellule (équipe en interne) chargée d'assister les utilisateurs au sein d'une entreprise, en mettant à leur disposition des ressources informatiques, et en les assistant sur leurs équipements matériels et logiciels. (Cf Hotline, Centre d'appels).


HERITAGE :

Au sens Microsoft, il permet la propagation des ACL positionnées sur des objets conteneur "parents" vers leur progéniture ! (leurs "enfants"). Cela permet de sécuriser les branches de clé de registre, des fichiers, des sous-répertoires. (Cf Eiffel, Java)


HEURISTIQUE :

Méthode approximative utilisée dans les algorithmes spécifiques de recherche (notamment par les logiciels anti-viraux), procédant par approches successives en éliminant progressivement les alternatives et en ne conservant qu'une gamme restreinte de solutions tendant vers celle qui est optimale. Elle est contraire d'un algorithme exact. (Cf Phishing, Spyware, Keylogger, Ver, Malware, Cheval de troie, Rogue, Déni de service, SmartScreen, Spoofing, Spam, Antivirus, Backdoor, Pup, Hacker, Virus).


HFC :

(Hybrid Fiber Coaxial ou Hybride fibre optique-câble coaxial).
Infrastructure de câblage très implantée dans les architectures réseaux à l'échelle d'un pays (la partie transport est construite en Fibre Optique et la partie distribution (raccordant les clients finaux(poche d'abonnés compris entre 500 et 2700) en câble coaxial. Le centre de cette étoile effectue la conversion des signaux optiques en signaux numériques (dans les 2 sens) et collecte les informations de gestion à l'aide d'une paire de fibre optique. (Cf Fibre optique, Câblo-opérateur, réseau de collecte, P2p, Gpon, Gbic, Fttla, Ffth).


HIBERFIL.SYS :

Windows supporte deux méthodes de gestion de l'alimentation sur un ordinateur :
. Une mise en veille préservant l'ordinateur en un état minimal de fonctionnement et de consommation d'énergie (le processeur fonctionne toujours (soit 90W/h), permettant de reprendre instantanément un travail lancé.
. Une mise en veille prolongée écrivant tout le contenu de la mémoire de l'ordinateur sur le disque dur avant d'éteindre ensuite complètement le PC (5W/h). Au démarrage suivant, l'ordinateur reprendra instantanément un travail déjà lancé de l'ordinateur.
Hiberfil.sys est donc le fichier utilisé par Windows pour stocker l'état courant de l'ordinateur (contenu de la mémoire, applications et documents ouverts ...) lors d'une mise en veille prolongée. Si cette mise en veille n'est pas utilisée, on peut la désactiver afin de pouvoir supprimer le fichier hiberfil.sys et récupérer ainsi tout l'espace utilisé par ce fichier(la mise en veille classique sera alors toujours utilisable). (Cf Pagefile.sys, Prefetch, Efi).


HLR :

(Home Location Register ou Registre de localisation principal).
Base de données système d'un réseau cellulaire (i.e GSM) contenant toutes les informations administratives (position actuelle, profil...) relatives aux abonnés mobiles d'un réseau donné utilisant deux clés d'entrée :
- IMSI : numéro unique alloué à chaque abonné stocké dans la carte SIM et utilisé par le réseau pour la transmission des données de l'abonné.
- MSISDN : numéro d'appel de l'abonné lié à l'IMSI dans l'HLR; les appels destinés à l'abonné sont transcrits en numéro d'IMSI ce qui permet sa recherche et l'établissement de la communication.(Cf Msc, Bts, cellule, Auc).


HORODATAGE :

Procédé ou service synchronisant une heure fiable à une opération donnée. (Cf NTP, SNTP).


HOST AGENT :

Sur VMware :
Installé de base sur le serveur, cet agent (service) a pour rôle de collecter les infos, de communiquer et d’exécuter les actions reçues du Sphere Client. (Cf Data Store).


HOT DESKING :

(Free Seating ou libre service).
Fonction de téléphonie d'entreprise qui autorise une personne à utiliser un téléphone en libre service en s'y identifiant. Son environnement de travail est alors chargé.


HOT PLUG :

Prise en charge de l'ajout et du démarrage à chaud des équipements.


HOTLINE :

(Assistance téléphonique).
Gratuite ou payante, prestation offrant un support technique aux utilisateurs distants rencontrant des difficultés avec des produits ou systèmes. (Cf Helpdesk, Centre d'appels).


HOTSPOT :

(point d'accès Internet sans fil).
La borne Wi-Fi (ou le point Wi-Fi) est l'équivalent en français de l'anglais hotspot, raccourci de wireless Internet hotspot. (Cf Roaming, AP, Handover, Bssid, Essid, Walled-garden, Wifi, Portail Captif, Nomadisme).


HQE :

(Haute Qualité Environnementale).
Démarche volontaire pour maîtriser les impacts sur l'environnement générés par un bâtiment tout en assurant à ses occupants des conditions de vie saines et confortables tout au long de la vie de l'ouvrage. Pas une norme, même si des objectifs sont donnés,il n'y a pas d'instrument de contrôle. Le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) et l'Afnor mènent actuellement un projet de certification de la démarche HQE dans le tertiaire.


HQL :

(Hibernate Query Language). Language de requête du framework Hibernate, destiné à manipuler des objets. (Cf Sql).


HSDPA :

(High Speed Downlink Packet Access).
Protocole pour la téléphonie mobile parfois appelé 3,5 G, 3G+, ou encore turbo 3G. La technologie HSDPA utilise la bande de fréquence 5 GHz et utilise le codage W-CDMA. Elle permet d'atteindre des débits de l'ordre de 8 à 10 Mbits/s. (Cf CDMA, 3G+, Hotspot, Wifi, Edge, Umts, 4G, Roaming, Handover, Gsm).


HSN :

(Hopping Sequence Number).
Classe de paramètres définis dans la norme GSM pour configurer la séquence de porteuses utilisées pour des sauts de fréquences.


HTACCESS :

Fichier de configuration permettant de modifier certaines variables du serveur web (redirections, réécriture d'URL…). Ce fichier n'a pas d'extension, il peut être créé via n'importe quel éditeur (même si NotePad rajoute automatiquement l'extension.txt), mais peut être renommer après le transfert du fichier via Ftp sur les serveurs Linux.(Cf Web, www, Html, Phpmyadmin).



HTML :

(Hypertext Markup Language).
Langage de description du contenu des pages web, utilisant le principe des balises (tags). Il a été développé à l'origine par Tim Berners-Lee, alors au CERN et a rapidement connu un vif succès grâce au navigateur Mosaic, développé au NCSA. Durant les années 1990, il a poursuivi sa croissance fulgurante en profitant de celle du Web, et s’est enrichi de nombreuses manières. Le Web repose sur le respect de conventions identiques pour HTML. C’est un format non propriétaire fondé sur SGML (Standard Generalized Markup Language) se conformant au standard international ISO 8879. Les documents peuvent être écrits en toutes les langues et diffusés partout dans le monde. Cela a été accompli en tenant compte du document RFC 2070, traitant de l ’internationalisation de HTML. L’adoption de la norme ISO/IEC:10646 comme jeu de caractères du document pour HTML a représenté une étape importante pour son évolution. Par convention l'extension donnée à une page HTML est .htm ou .html mais une page web peut potentiellement porter n'importe quelle extension notamment les suivantes :
•.asp pour une page générée dynamiquement en ASP (Active Server Pages)
•.cgi pour une page générée dynamiquement avec des CGI (Common gateway Interface)
•.php, .php3 ou .php4 pour une page générée dynamiquement en PHP (Hypertext Preprocessor)
•.pl pour une page générée dynamiquement en Perl (Practical Extraction and Report Language).
(Cf Css, Web, Internet, Soap, Tag, Xml, Sdx, Soap, Http, Php, Asp, Iis, Cms, Scorm).


HTTP :

(HyperText Transfer Protocol).
Protocole de communication client-serveur développé pour le World Wide Web, situé au niveau de la couche application, et utilisant le protocole TCP comme couche de transport. Le navigateur web repésente le client, le serveur représente les machines contenant les applications renvoyant les pages demandées. Un serveur HTTP utilise alors par défaut le port 80 (443 pour HTTPS). Les clients HTTP les plus connus sont les navigateurs Web, qui se connectent à des serveurs HTTP tels qu'Apache HTTP Server ou Internet Information Services (IIS). Ces derniers proposent la consultation de pages sur un site web stocké en ressource réseau. (Cf Ssl, Https, Tls, Html, Apache, Asp, Php, Url, Hypertexte, Www, Web 2.0, Cms).


HTTPS :

(Hypertext Transfer Protocol Secure).
C'est le protocole HTTP sur SSL/TLS. (Cf Vpn, Ipsec, Sstp, Url, Hypertexte, Www, Web 2.0).


HUB :

(Concentrateur ou répéteur multiple).
Equipement reliant les différents segments d'un réseau en étoile et laissant passer tous les flux sans contrôle en amplifiant le signal pour le renvoyer (niveau 1 de la couche OSI). (Cf Switch, Commutateur, Routeur, bridge, Transparent bridge).


HUNTING :

Fonctionnalité permettant d'associer un alias téléphonique à une ou plusieurs lignes. Il est possible grâce au hunting de faire sonner plusieurs lignes en même temps ou les unes après les autres.


HYPER V :

Système de virtualisation Microsoft basé sur un hyperviseur 64 bits de la version de Windows Server 2008. (Cf VMware, Broker, XenServer).


HYPERTEXTE :

Langage de communication (métalangage) comprenant du texte, des images, de l'audio/vidéo, permettant par pointage sur une chaine de caractères (lien hypertexte) de sélectionner une document interne au site concerné ou une information externe. (Cf Web, Www, http, Url).


HYPERTRAME :

Unité temporelle la plus longue de la hiérarchie GSM, totalisant 3 heures 28 mn 53 sec et 760 millisecondes. Elle est composée de 2048 supertrames composées elles-mêmes de 1326multitrmes.


HYPERVISEUR :

Couche (plateforme) de virtualisation masquant les ressources physiques pour proposer à un OS des ressources différentes de ce qu'elles sont en réalité. Elle rend totalement indépendant un OS du matériel sur lequel il est installé. La couche de virtualisation propose à la machine virtuelle toujours le même matériel virtuel (carte réseau, SCSI...). L’hyperviseur va toujours proposer au guest OS le même matériel appelé "Virtual Hardware", toujours identique quelque soit le matériel physique. Cela permet donc d’échanger les VM entre des serveurs de différentes marques. (Cf VMware, Vmm, Hyper V, HyperV, Consolidation, Vhd, Broker).