Définitions en informatique et télécom

  

Rechercher :
        A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z   -    0  1  2  3  4  5  6  7  8  9

Besoin d'informations complémentaires, contactez nous !




ZIP :

Extension de fichier correspondant au format PKZIP utilisant l'algorithme deflate. Il permet l'archivage de un à n fichiers dans un seul fichier zip et la compression numérique des données sans perte de qualité. (cf tar et gzip).


ZLE :

(Zone Locale Elargie).
Zone (souvent de la taille d'un département) d'au moins 150 000 abonnés au téléphone à l'intérieur de laquelle le tarif local est appliqué.


ZLR :

(Zero Latency Read).
Durant le transfert des données du disque vers l'initiateur de requête, les données sont lues en désordre à partir du disque et transférées vers l'hôte. Cette opération permet de reduire le délai dû à la rotation du disque afin de remettre les données dans l'ordre original à destination. (Cf Disque dur, Ram).


ZLT :

(Zones Locales de Tri).
Le territoire français a été divisé en Zones dites "Zones Locales de Tri". Chaque département constitue une ZLT. Deux exceptions : Paris et sa petite couronne formant une seule ZLT de même pour les deux départements corses. Dans une Zone de Tri, plusieurs OBL peuvent déployer leurs activités (Colt, Cegetel et France Télécom raccordent des abonnés dans la ZLT "Paris Petite Couronne"). Un appel local est un appel entre abonnés de la même Zone de Tri. Un appel de voisinage est un appel entre abonnés situés dans des Zones de Tri limitrophes. Un appel national est un appel entre abonnés situés dans des Zones de Tri non limitrophes. (Cf Cellule, Boucle locale, Dslam).


ZOMBIE :

(Processus défunt).
Terme désignant dans les systèmes UNIX, un processus qui s'est achevé, mais disposant toujours d'un PID le laissant encore visible dans la table des processus. Au moment de sa terminaison, le système lui désalloue les ressources qu'il possède encore, sans pour autant détruire son bloc de contrôle. Le système passe ensuite l'état du processus avec la valeur TASK_ZOMBIE (statut = Z).
Le signal SIGCHLD est alors envoyé à son processus père, afin de l'informer de ce changement. Dès que le processus père a obtenu le code de fin du processus achevé au moyen des appels systèmes wait ou waitpid, le processus "fils" terminé est alors définitivement supprimé de la table des processus.
(Cb Botnet, Daemon, Processus).


ZONE :

Dans le domaine des DVD-Vidéo, vaste couverture territoriale géographique définissant les droits commerciaux de diffusion. L'industrie du film a ainsi défini six zones sur notre planète. (Cf CD, Vidéo, Avi, Streaming).


ZONE :

Dans un Active Directory, Chaque zone DNS représente une base de données sur un serveur DNS, placée sous une autorité qui contient tout ou partie des noms et adresses des ordinateurs du réseau.
On parle de division d’un espace de nom dans laquelle sont situés des enregistrements, la zone principale faisant autorité dans son espace. La zone secondaire n'étant qu'une réplication en cas de défaillance sur la zone principale (en fait une copie du fichier de la zone principale, en lecture seule, est créée sur un autre serveur Dns de l'AD).
Lorsqu’un serveur DNS reçoit une requête, il essaie de trouver l’information demandée dans ses propres fichiers de zone. Si non récupérée, alors il communique avec d’autres serveurs pour résoudre la requête. La notion de « . » à la racine DNS de l’AD permet de donner la main au DNS.(Cf Espace de noms, Stub, Dnssec).


ZONE BLANCHE :

Secteur géographique non desservi par un service de communication électronique. On distingue les zones blanches pour la téléphonie mobile (non couvertes par les réseaux mobiles) et les zones blanches pour l'accès haut débit à l'Internet. On assimile souvent cette notion à l'absence de desserte ADSL ADSL sur le territoire. (Cf Adsl, Wifi, mobile, Gsm, Zone grise).


ZONE DNS :

Au sens Dns, elle est définie comme étant une aire faisant autorité sur tous les noms situés à l'intérieur de la zone. Elle doit avoir au moins un nœud et un nom de domaine. Tous les nœuds de zones sont connectés dans une structure arborescente. Chaque nœud identifie alors la zone. (Cf Dns, Espace de nom, Tld, Reverse Dns, Espace de nom, Ptr).


ZONE GRISE :

Zone desservie en haut débit, mais non concurrentielle. Une zone peut être considérée comme concurrentielle quand elle remplit une des conditions suivantes :
. La zone est éligible ADSL et le répartiteur est dégroupé.
. Plusieurs technologies sont proposées par différents opérateurs : Wifi, Wimax, Fibre optique... (Cf zone blanche, Blr, Wimax).


ZONE OSPF :

Correspond à un groupe de routeurs partageant les informations d’état de liens. Tous les routeurs OSPF de la même zone doivent avoir les mêmes informations dans leur base de données à état de liens, ce qui est possible parce que tous les routeurs diffusent leur état de liens individuel à tous les autres routeurs de la zone.


ZONE STUB :

Dans un Active Directory Windows, cette zone ne contient que les enregistrements nécessaires permettant d’identifier les serveurs. Cette zone Stub contient les enregistrements de type SOA (Start of Autority), NS (Name Server) ainsi que les enregistrements de type A (Adresse) nécessaires. Elle permet de retourner les adresses des serveurs DNS d’une zone ie lors de recherches de type itératif entre serveurs DNS. (Cf Zone principale, Zone Secondaire).


ZOOM :

Objectif optique dont la distance focale varie et dans lequel la variation de cette focale est assurée par un mouvement interne des lentilles. (Cf Video, Capacitif, Resistif).